Trois vendredis, trois soirées en concerts

Le festival « La Comté au clair de lune » s’est imposée dans le paysage des festivals estivaux. Grâce notamment au bouche à oreille, La Comté a su séduire un public de plus en plus large et fidèle. Ainsi, en fonction des groupes programmés, c’est entre 500 et plus de 3000 personnes qui assistent aux concerts les soirs de juillet.

Trois dates à retenir en juillet avec un programme différent pour chaque soirée :

Le vendredi 5 juillet :
– 1ère partie avec « Nans Vincent »: la variété française et ses sonorités pour guides, son tempo frappe fort tant par sa forme que par son fond. Ses textes sont légers et engagés, ils emportent dans un tourbillon électro rock.
– En 2ème partie de soirée, un moment avec le groupe « La Gâpette » : groupe au plus de 1000 concerts qui sait mettre en musique et en rythme les valeurs humaines, les revendications des esprits dans une atmosphère chaleureuse, solidaire et festive. Des instrumentations débordantes d’émotions pour une chanson française riche en tonalités folk, rock, sans oublier les racines acoustiques des débuts.

Le vendredi 19 juillet :
– En 1ère partie retrouvez « Ultra Violet », Deux musiciens pour un embarquement immédiat vers des mélodies aux sonorités jazz, pop ou orientales. Une écriture et une composition singulières dont l’originalité prend source dans le rock électro en laissant une ambiance douce et chaleureuse !
– La 2ème partie de soirée sera animée par le groupe « Mon Côté Punk » : De l’Amérique du sud, l’Afrique du nord à l’Europe de l’est, les musicalités épicées de ce groupe hétéroclite charmes nos nuits d’été. Leurs poèmes aux saveurs colorées font voyager vers des horizons aux influences uniques.

Le vendredi 26 juillet, en partenariat avec Festi Wine 2019 :
– En 1ère partie, « Gunwood » : L’alchimie des trois musiciens-chanteurs emporte l’oreille et l’âme vers une harmonie vocale et musicale spécifique. Les textes humanistes et emprunts d’authenticité s’envolent sur des airs folks et rock qui nous ancrent dans un groove fait de batteries, basses, claviers, harmonicas, guitares et chants.
– En 2ème partie, retrouvez « Ni vu ni connu » : Un groupe joueur qui fait de la scène son exutoire où se mêlent les sons, les instruments, les accords. Des artisans musicaux qui créaient leur propre « Âme sonore » dans un univers décalé où se côtoient tambours, boîte à punaises, cordes et cuivres.

Rdv Place de l’Olme dès 21h – Concerts gratuits

Affiche du Festival

Affiche du Festival

Festi Wine 2019

Festi Wine 2019