Vic-le-Comte, éphémère capitale

Ancienne capitale du Comté d’Auvergne, Vic-le-Comte a traversé les âges et a gardé de son passé mouvementé un patrimoine remarquable, illustrant l’esprit d’indépendance des Comtes d’Auvergne.

Au cours de votre visite, vous pourrez découvrir de belles maisons médiévales à pans de bois (XVe siècle), de sympathiques maisons vigneronnes (XIXe siècle) et la surprenante Sainte Chapelle, joyau de la Renaissance, témoignage le plus représentatif de son passé de capitale régionale.

Cet édifice, bâti sur le modèle de la Sainte-Chapelle de Paris, pour accueillir les reliques de la Sainte Couronne d’épines du Christ est un bel exemple de transition entre l’architecture Gothique et Renaissance. Il offre aux visiteurs de superbes vitraux du XVIe siècle représentant des épisodes de l’Ancien et du Nouveau Testament.

Prolongez votre découverte par la Halle du Jeu de Paume et la place de la République, le Couvent des Dames, abritant à l’heure actuelle la bibliothèque intercommunale et une salle municipale destinée aux expositions.

Lors de votre séjour, n’oubliez pas de découvrir les environs.

  • Vue de Vic-le-Comte - Visual Bird©
  • Ruelles de Vic-le-Comte - Visual Bird©
  • Vic-le-Comte - Visual Bird©
  • Balade en famille - Visual Bird©

…. Et la Comté

La forêt de la Comté

Située à proximité de Vic-le-Comte, la forêt de la Comté s’étend sur une surface totale de 1500 ha dont environ 600 ha acquis au titre des Espaces Naturels et Sensibles (ENS). Délimitée à l’ouest par la vallée creusée par la rivière Allier et à l’est par les plateaux granitiques du Livradois, elle offre un terrain de jeux formidable aux locaux et aux touristes qui pourront profiter de randonnées organisées, accompagnées par des spécialistes de la faune (zone de refuge pour la faune sauvage : chevreuil et sanglier, espace de nidification pour le Milan Royal et abri pour les batraciens tels que le Crapaud Sonneur à ventre jaune, espèce rare en France et menacée en Europe) et de la flore. Comptant parmi les plus grandes chênaies d’Auvergne, la Comté – enracinée dans les sédiments des Limagnes d’Issoire et de Clermont-Ferrand – veille jalousement sur une faune et une flore endémique très spécifiques.

Le château de Busséol

Située à 650m d’altitude sur un éperon rocheux, cette forteresse romane du XIIème siècle, dominant La Limagne, offre une vue imprenable sur les alentours et propose un panorama exceptionnel des Monts du Sancy au Livradois-Forez.

Cet édifice défensif abrite un surprenant jardin suspendu dit « des Croisades » où l’on retrouve des plantes médicinales, des fleurs et des arbustes du Moyen-Age.

Le château de la Chaux Montgros

Le château, classé Monument Historique, domine l’ancien Comté d’Auvergne et la Forêt de la Comté.

Le site troglodytique d’Enval

Le village d’Enval, sur la commune de Vic-le-Comte, possède un ensemble de grottes creusées à même la falaise. Si la plupart est aujourd’hui intégrée dans l’habitat et ne se visite pas, cette particularité offre toutefois une découverte du village tout à fait charmante.

 

Bienvenue dans la Comté !