Vic-le-Comte, avec ses maisons vêtues de pierre blonde et de tuiles ocres, ressemble à ces petits villages de Toscane. Sur ces terres vallonnées baignées de soleil, l’harmonieuse succession de prairies et d’étendues forestières dresse un portrait bucolique de la Comté. Car il flotte ici comme un air de Sud…

 

Les portes de la Toscane d’Auvergne

Voyage au cœur de la Comté

Sainte-Chapelle de Vic le Comte - Mond'Arverne

Vic-le-Comte, d’une époque à l’autre

Ancienne capitale du Comté d’Auvergne, Vic-le-Comte a traversé les âges et a gardé de son passé un patrimoine remarquable. Au cours de votre visite, vous déambulerez parmi les jolies demeures médiévales à pans de bois du XVe siècle et les sympathiques maisons vigneronnes du XIXe siècle.

Lorsque vous arriverez au pied de la Sainte-Chapelle, vous n’aurez d’autre choix que de pousser ses portes. Le silence apaisant de ce majestueux vaisseau de pierre vous accueillera, tandis que vous vous laisserez envoûter par les couleurs chatoyantes de ses vitraux du XVIe siècle et les histoires qu’ils racontent. Bâtie sur le modèle de la Sainte-Chapelle de Paris, son architecture mêle habilement Gothique et Renaissance.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Sainte-Chapelle de Vic-le-Comte : Comté divine ! Petit bijou de la Renaissance française, la Sainte-Chapelle de Vic-le-Comte ne manque pas d’ambition… Et pour cause ! Elle devait accueillir les reliques de la Sainte-Couronne d’épines du Christ. Anne de la Tour, comtesse d’Auvergne, et son mari l’Écossais Jean Stuart ont donc fait édifier l’une des plus belles Saintes-Chapelles du Royaume de France.

Bourg de Vic le Comte - CANOPEE©

Avant de reprendre les routes de Mond’Arverne, pensez à visiter les expositions résolument originales du Trampoline, un espace dédié à l’art contemporain. Un bond entre la culture d’hier et d’aujourd’hui.

Manglieu et sa discrète abbatiale

Dans un petit village, au cœur de la Toscane d’Auvergne, trône une ancienne abbatiale. Fondée à l’époque carolingienne, elle a changé de visage au gré des époques. Un peu de roman par-ci, un peu de gothique par-là… Et la voici quelques siècles plus tard, remarquable, dans sa robe de pierre aux teintes roses et mordorées.

Yronde ? Buron ? Ou les deux !

Depuis le village d’Yronde-et-Buron et ses charmantes maisons de pierre blonde, on voyage vers le sud… Juste au-dessus, trônant sur sa butte volcanique, vous apercevrez les ruines du château de Buron. Empruntez donc le chemin qui en fait le tour, vous profiterez de paysages aussi riches que variés.

 

INSOLITE

Le site troglodytique d’Enval : Le village d’Enval, sur la commune de Vic-le-Comte, possède un ensemble de grottes creusées à même la falaise. Si la plupart est aujourd’hui intégrée dans l’habitat et ne se visite pas, cette particularité offre toutefois une découverte du village tout à fait charmante !

Un p’tit tour dans la forêt de la Comté

Un espace naturel sensible

Avec ses 1 500 hectares, cette vaste étendue boisée au caractère mystérieux compte parmi les plus grandes chênaies de plaine d’Auvergne. Délimitée à l’ouest par la vallée creusée par la rivière Allier et à l’est par les plateaux granitiques du Livradois, elle recouvre le plus ancien ensemble volcanique d’Europe et abrite une végétation fragile et des espèces animales protégées. Respect et discrétion sont donc de mise !

Pour préserver au mieux ce trésor naturel, plus d’un tiers du massif a été acquis par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme au titre des espaces naturels sensibles. Car ces lieux constituent une zone refuge pour de nombreuses espèces où de nombreuses actions sont menées pour maintenir l’habitat naturel de la faune. Les coupes forestières sont d’ailleurs très encadrées, et même interdites dans certaines zones.

Balade dans la forêt de la comté - CANOPEE

Trois sentiers au cœur de la forêt de la Comté

Au départ de la Maison des Espaces Naturels, trois parcours proposent une véritable immersion au cœur du passé volcanique, de la faune et de la flore de cette forêt :

  • le sentier du Pic des Fleurides (1h30 / 4,1 km)
  • le sentier du Pic des Gardelles (2h30 / 7,2 km)
  • le sentier du Pic du Cheix-Blanc (2h30 / 7,4 km)

Tous accessibles, même (et surtout) avec des enfants ! Prenez le temps d’observer ce qui vous entoure, de ressentir cette nature dense qui vous enveloppe… Vous sentez cette agréable odeur de sous-bois ?

Une faune et une flore d’exception

Ici, au cœur de la Comté, on veille jalousement sur une faune et une flore endémique très spécifiques. La forêt de la Comté se compose d’une richesse faunistique remarquable aussi bien pour la grande faune sauvage (chevreuils, sangliers, renards) que pour les petits mammifères (chauves-souris), les oiseaux (bondrée apivore, milan royal, pic mar), les insectes ou encore les amphibiens avec des espèces emblématiques comme la salamandre tachetée ou le sonneur à ventre jaune, espèces considérées comme rares et menacées en France.

Elle abrite également une flore très riche, comme par exemple le géranium noueux, une espèce montagnarde qui atteint ici sa limite nord en France. Quatre espèces sont protégées : le lys martagon, l’œillet superbe, l’anémone pulsatille et la céphalanthère rouge.

Un lieu pour découvrir la nature

La Comté est un lieu formidable de découvertes ! La Maison des Espaces Naturels, dédiée à la pédagogie environnementale, est ouverte au public depuis 2009. Elle s’adresse aux apprentis naturalistes, amateurs de sensations, férus d’Art ou curieux de Nature ! De mars à décembre, près de 80 rendez-vous (gratuits et sur réservation), avec des spécialistes passionnés, sont programmés sur la Comté. En journée ou en soirée, en vacances ou en week-end, le mercredi après-midi, expositions, ateliers et balades thématiques sont proposés pour une immersion dans le monde fascinant de la biodiversité.

PLUS D’INFOS ?

Maison des Espaces Naturels – D225 – 63270 Sallèdes – Tél. 06 11 09 83 21 / 04 73 62 09 91
ens.puy-de-dome.fr

  • Balade dans la forêt de la Comté
  • Forêt de la Comté - Mond'Arverne - CANOPEE