MOND’ARVERNE, TERRE DE VOLCANS 

Bienvenue dans le Parc des Volcans d’Auvergne !

Le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne est jalonné par des lieux d’accueil et d’information à votre service. Très attachés à ce territoire remarquable, nous vous proposons d’en découvrir les singularités.

Le Parc des Volcans d’Auvergne

A cheval sur les départements du Cantal et de Puy-de-Dôme, le Parc des Volcans d’Auvergne s’étend sur 120 km du nord au sud. Avec près de 400 000 hectares, il est le plus grand Parc Naturel Régional de France métropolitaine. Entre vallées et crêtes, ce territoire de moyenne montagne oscille entre 400 et 1886 m d’altitude avec son point culminant le Puy de Sancy. Il se compose de 5 régions naturelles aux paysagers singuliers : l’Artense, le Cézallier, les Monts du Cantal, les Monts Dômes et les Monts Dore.

 

Dans ces grands espaces, il faut savoir donner du temps à la découverte pour en apprécier les paysages, la faune et la flore, la culture et les savoir-faire.

 

PNR du Livradois Forez

De vastes espaces

Vaste région de moyenne montagne, le Parc Livradois-Forez est un des plus grands Parcs Naturels Régionaux de France. Situé sur la partie orientale de l’Auvergne, il s’étend depuis la rivière Allier jusqu’au-delà des limites entre Auvergne, Forez et Velay. Peuplé de plus de 100 000 habitants, il regroupe 162 communes parmi lesquelles Thiers, Ambert, la Chaise-Dieu, Billom …

De par ses caractéristiques géographiques, il possède une grande variété de milieux naturels. Les paysages sont faits de rocs et d’eaux vives qui accrochent les nuages sur les hautes chaumes solitaires des Monts du Forez. L’air brosse la tête rêche des hêtres et des sapins. Sur le parterre d’humus souple et odorant, la promenade mène irréfutablement au trésor des contes. Par un détour inattendu la vue s’ouvre sur l’infini philosophique de l’Auvergne. Partout les gouttes, les fontaines, les mouillères abreuvent la douceur des coteaux comme les fils d’or et d’argent d’un pays de cocagne.

Le Livradois – une terre humaine

Territoire traditionnel de polyculture-élevage très densément peuplé au XIXème siècle, le Livradois-forez a été fortement touché par l’exode rural et la déprise agricole du XXème siècle. Aujourd’hui, il présente sur ses parties plus élevées de vastes espaces boisés où cohabitent « futaies jardinées » traditionnelles et plantations récentes. Le développement d’activités de complément à l’agriculture liées à la force de l’eau (textile, cuir, papier, petite métallurgie, coutellerie) dès le XVème siècle, et leur essor industriel jusqu’à nos jours, fonde l’essentiel de son identité.

Partout, la présence de l’Homme s’éprouve dans les milliers de hameaux et villages dispersés, par un formidable patrimoine d’architectures artisanales, religieuses, paysannes. Une terre humaine que le Parc vous invite à découvrir.

 

Une terre humaine que le Parc vous invite à découvrir !