Vic-le-Comte

Vic-le-Comte, avec ses maisons vêtues de pierre blonde et de tuiles ocres, ressemble à ces petits villages de Toscane. Sur ces terres vallonnées baignées de soleil, l’harmonieuse succession de prairies et d’étendues forestières dresse un portrait bucolique de la Comté.

Après avoir déambulé parmi les jolies demeures à pans de bois du moyen-âge et les maisons vigneronnes du XIXe siècle de cette Petite Cité de Caractère®, vous découvrirez le Couvent des Dames de Fontevrault – fondé au XVIIe siècle -, la Halle du Jeu de Paume et sa fontaine du XIXe siècle surmontée d’une statue de Cérès (déesse des Moissons), rappelant le passé agricole de la commune. Après avoir traversé la Place du Vieux Marché aux portes du palais des comtes, pénétrez dans la Sainte-Chapelle et laissez-vous envoûter par ses vitraux et les histoires qu’ils racontent… Vous êtes en pleine Renaissance !

INTERVIEW

Cyrille FAYOLLE : Professeur d’histoire

 

VIC-LE-COMTE A UN PASSÉ TRÈS RICHE. QUEL ÉVÈNEMENT, SELON VOUS, EST LE PLUS RÉVÉLATEUR DE SON HISTOIRE ?

Assurément, lorsque Jean Stuart devient comte d’Auvergne. Fils du frère jumeau du roi d’Écosse exilé en France, il vit à la cour de Charles VIII, de Louis XII, de François Ier, et participe aux guerres d’Italie. Oncle par alliance de Catherine de Médicis, il devient son tuteur à la mort des parents de la future reine. Enfin, à la demande du parlement écossais, il est régent d’Écosse entre 1515 et 1524. Marié à Anne de la Tour, comtesse d’Auvergne, ce grand prince de la Renaissance est à l’origine d’un élan artistique exceptionnel à Vic avec la fondation de la Sainte Chapelle en 1520.

 

QUE FAUT-IL ABSOLUMENT VOIR LORSQUE L’ON VISITE VIC-LE-COMTE ?

Bien évidemment la Sainte Chapelle, un sanctuaire dynastique d’une grande beauté avec ses trois grandes verrières d’une exceptionnelle virtuosité, son retable des vertus théologales et cardinales personnifiées par 6 élégantes femmes de la Renaissance, les 12 Apôtres en terre cuite attribués au florentin Rustici, artiste formé à l’atelier de Verrocchio et proche de Léonard de Vinci. Le promeneur découvrira également une cité ancienne attachante avec ses fontaines monumentales, ses maisons du XVe siècle, sa porte du palais ou encore le baptistère du XIVe siècle avec des fresques illustrant des épisodes de la vie de saint Jean-Baptiste et de saint Blaise.

 

VIC-LE-COMTE EST LABELLISÉE PETITE CITÉ DE CARACTÈRE®, POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE QUELQUES MOTS ?

C’est la reconnaissance d’un cadre de vie de qualité et d’un riche patrimoine ! Après une candidature formulée en 2021, la Commission d’homologation a reconnu l’implication de la ville pour la valorisation de son patrimoine, des métiers d’art et du tourisme. Un exemple concret : l’espace d’art, le Trampoline, est désormais un lieu de vulgarisation des métiers d’art et de production artistique en plein cœur de ville, offrant de magnifiques expositions et des ateliers de médiation aux visiteurs. Rejoindre la marque ”petites cités de caractère“, c’est également être au cœur d’un réseau dynamique de petites cités très présentes sur notre communauté de communes.